Qu'est-ce qu'un Forum Citoyens ?

Accueil Forums Public Qu'est-ce qu'un Forum Citoyens ?

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  MOUNIER, il y a 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #707

    MOUNIER
    Modérateur

    Forum citoyens

    Suivant la maxime selon laquelle la complexité ne se simplifie pas mais s’explique, cet exposé schématique du Forum, par sa simplicité, peut faire naître, des interrogations auxquelles je répondrais volontiers.
    Dans cette présentation du Forum vous pouvez remplacer « citoyen » par « adhérent » ou « membre » sans altérer la pertinence de la structure.

    Dans une Constitution démocratique le Forum Citoyens est l’institution centrale. En amont nous avons plusieurs commissions rassemblées au sein d’une institution nommée le Conseil des Citoyens, dont une commission requête, chargée de recueillir tous les problèmes que se posent les citoyens et de les classer par thème. Un problème est une préoccupation de la société telle que les retraites, les transports, la santé publique, etc. Bref toutes les questions qu’un Etat est amené à résoudre. Cette Commission, une fois un problème répertorié, l’exprime sous forme de question. Par exemple, s’agissant d’un groupement de communes : Quelles solutions adoptées pour traiter les ordures ménagères ? Puis déclenche la procédure du Forum Citoyen qui apportera une ou des solutions au problème.
    Le Conseil des Citoyens est tiré au sort parmi les membres (ou adhérents ou citoyens) d’une organisation. Sa fonction est administrative. Elle fonctionne suivant des règles et procédures décidées ou actualisées par des Forums Citoyens.

    Structure d’un Forum Citoyens :

    Il est composé d’un Comité de pilotage, des porteurs de solutions, d’un groupe de citoyens, d’un animateur, d’un collège de scrutateurs, du public.

    Comité de Pilotage :

    Il est composé des porteurs d’intérêts c-à-d de tous ceux qui ont un intérêt direct (les groupes de pression professionnels ou associatifs par exemple) avec le sujet traité par le Forum.
    Son rôle est : 1) d’établir la liste des experts sur le sujet à traiter ; 2) de valider la composition du collège des scrutateurs proposée par le Conseil des Citoyens ; 3) définir le nombre et les critères de sélection du Groupe de Citoyens ; 4) Définir les clauses des Cahiers d’acteurs ; 5) de valider les documents à destination du public.

    Porteur de solution(s) :

    Le porteur de solution(s), qui peut être un porteur d’intérêt, présente ses opinions, ses arguments et ses solutions dans un cahier d’acteur. La rédaction d’un cahier d’acteur par le porteur de solution(s) est obligatoire pour qu’il puisse défendre sa position devant le groupe de citoyens. Cette obligation permet de rassembler les prestations similaires et d’écarter celles qui sont farfelues.

    Groupe de Citoyens :

    Ses membres sont tirés au sort parmi les adhérents du mouvement (ici LFI).
    Ils doivent être volontaires, proactifs, respecter les règles de l’éthique de la discussion, discuter les solutions proposées dans tous les cahiers d’acteurs. Chaque membre de ce groupe signe, au moment de son recrutement un document dans lequel est précisé ses obligations et les conséquences à d’éventuels manquement.

    Animateur :

    L’animateur est choisi par le Conseil des Citoyens. Le Comité de pilotage valide ce choix. Le rôle de l’animateur est de 1) diriger les discussions du Groupe de Citoyens ; 2) faciliter la délibération en créant les meilleurs conditions d’échange, d’expression des idées, d’écoute et d’ouverture à la diversité des points de vue ; 3) assister le groupe de citoyens dans la sélection des experts lesquels devront former le groupe sur le sujet à traiter ; 4) aider le groupe à synthétiser les discussions et présentations des solutions.

    Scrutateurs :

    Les scrutateurs sont tirés au sort parmi une liste de volontaires préalablement établie par le Conseil des Citoyens, Ils n’ont pas besoin d’ être compétent sur le sujet du Forum.
    Leur rôle est de 1) Veiller à l’impartialité de la procédure. Pour cela ils contrôlent les modalités du tirage au sort du groupe de citoyens et observent le bon déroulement des discussions ; 2) garantir l’objectivité et la conformité de la démarche décidée par le Comité de pilotage ; 3) valider les cahiers d’acteurs dont les clauses ont été définies par le Comité de pilotage ; veiller à la neutralité de l’animateur.

    Public :

    Aucun Forum Citoyen ne se déroule à huit-clos. Dans le cas particulier de LFI, chacun des membres peut assister physiquement aux séances du Groupe de Citoyens ou a la possibilité, via un média facilement accessible, de suivre les discussions du Groupe de Citoyens. Au minimum sera rédigé un compte-rendu de séance détaillé, de manière à ce que tout porteur d’opinion-solution puisse vérifier que ses propositions ont bien été discutées.

    Conclusion :

    Dans cette présentation on constate que vouloir apporter une solution à un problème de la société, qu’il soit local ou mondial, demande de construire, au préalable, une organisation (des procédures) rigoureuse.
    Ce n’est pas l’à-peu-près voulu des constitutions républicaines qui peut y parvenir. Par ailleurs, les valeurs républicaines fièrement affichées ne sont pas la propriété de ce modèle politique. Surtout celle qui préconise l’égalité. Car on attend toujours l’égalité de parole. Par contre, le Forum Citoyens respecte et met en pratique cette égalité de parole, ainsi que la procédure de sélection par le tirage au sort laquelle respecte et met en pratique l’égalité des chances pour accéder aux institutions décisionnelles.
    Il y a donc une réelle différence entre république et démocratie contrairement à ce que la mentalité actuelle veut nous faire croire. On ne cesse de nous parler de démocratie libérale à la place de république. J’ai même entendu dernièrement l’expression « démocratie oligarchique ». Comme oxymore, on ne fait pas mieux !
    Ne nous laissons pas manipuler par les élus qui ont peur que la démocratie les mette au chômage et leur fasse perdre leur pouvoir. Ne nous laissons pas formater par le langage de politologues acquis au néolibéralisme ou à la thèse de la fin de l’histoire. Ne nous laissons pas tromper par des projets dits démocrates mais qui, en réalité, ne font que conforter la fabrications des élites, comme la mise en place dans les communes de Conseil des enfants, avec la coopération de l’enseignement public et privé, afin de bien imprimer dans nos « petites têtes blondes » que seule l’élection est légitime. Ce qui fera plus tard des adultes soumis.
    Démocratiquement vôtre.
    Hervé MOUNIER – rvmounier@orange.fr – Groupe St-Chamond-Gier

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.